Raccords à bagues coupantes selon EN ISO 8434-1

Raccords à bagues coupantes: Pomme ou poire ? 

Un raccord n’est pas un même raccord! Cette phrase est particulièrement valable pour les raccords en inox et les raccords de tuyauterie, qui exigent une sécurité maximale et un temps d’arrêt minimal.  

Le cœur d’un raccord à bague coupante selon EN ISO 8434-1 (DIN 2353) est la bague. Dans la plupart des cas, les bagues à deux bords coupants ont été spécialement conçues et homologuées par Lloyd Germanique, qui se sont avérées, plus d’un million de fois, être très précises et d’une grande fiabilité. La bague coupante scelle le raccord entièrement assemblé, à trois endroits bien visibles.

Les principaux avantages sont les suivants:

  • Très bon comportement lors des coupes
  • Haute étanchéité, pas de rouille en surface
  • Installation sécurisée
  • Pas de tension constante de la bague coupante

Grâce à l’utilisation d’écrous de finition de surface cela permet de réduire les couples de serrage jusqu’à 35%. En outre, la soudure à froid d’un matériau en acier inoxydable est empêchée par le filetage..

Description du fonctionnement des raccords à bagues coupantes:

Lors du serrage, l’écrou de la bague coupante est guidé dans le connecteur. Le cône dirige l’arrête de coupe en augmentant la retenue de l’écrou dans la surface du tube. Sur la face de l’arrête de coupe se forme une ouverture annulaire.  Le tube est poussé dans le fond du raccord, où il peut par conséquent, le nettoyer ainsi qu’y exercer une fonction d’étanchéité. D’autre part, la bague coupante peut s’imbriquer dans le tube grâce à la pression exercée par l’écrou. Grâce à cette charge dynamique, l’ajustage serré offre un soutien supplémentaire. Si le tube est coupé exactement à angle droit et de façon nette, trois points distinctifs peuvent alors être scellés dans le raccord entièrement assemblé.

Raccords à bague coupante 24° EN ISO 8434-1

Les raccords à bagues coupantes sont divisés en trois séries:

LL: pour l’air comprimé, les conduits plastiques, la construction d’appareils; en particulier à basse pression pouvant aller jusqu’à 100 PN maximum.

L: pour de plus grandes charges de pression pouvant aller jusqu’à 315 PN maximum, dans le domaine des mesures et contrôles, dans l’industrie du papier et du plastique, dans l’industrie pharmaceutique, dans le domaine aérospatial, les systèmes hydrauliques, ainsi que dans l’industrie de la peinture et des revêtements portuaires et d’assainissement, off-shore, la pétrochimie, habituellement dans la plage de pression allant de 250 PN à 400 PN. Filetages jusqu’à 630 PN.

S: Dans le cas des chocs de forte pression, vibrations et haute mécanique. Utilisés dans la construction de machinerie lourde, la construction navale, l’exploitation minière, l’industrie chimique, les grandes installations, les installations.

Dans un assemblage de tubes en acier inoxydable, le pré-assemblage se fait uniquement par VOMO durci. Une installation directe dans le tube doit être impérativement évitée ! Les cônes de l’objet VOMOS sont sujets à l’usure, et doivent donc être examinés à intervalles réguliers avec une jauge conique dans le but de mesurer leur durabilité. Afin d’exclure les erreurs de montage, et ce dès le départ, les VOMOS qui ont déjà été utilisés sont remplacés par de nouveaux.

Le numéro qui a été gravé au laser sur les pièces, garantit même après des années, la traçabilité du matériel de départ, ainsi que l’attribution d’un certificat 3.1 avec tous les tests mécaniques. Les tailles allant de 6 à 42 mm, ainsi que les pressions jusqu’à 630 bar garantissent un grand nombre d’applications des raccords. Les types de filetages disponibles (cylindrique, métrique, conique, TNP) complètent le programme. Les solutions individuelles et personnalisées sont produites bien entendu tout aussi naturellement, digne d’une gestion professionnelle de qualité. Toutes les pièces étant dorénavant en stock possède le certificat EN 10.204 3.1.

Tubes: Il est conseillé, selon les normes 1.4571, DIN 2462 et la classe de tolérance D4/T3 de ne pas utiliser de tubes en acier inoxydable soudés ou recuits dans la zone de structure de matériau de soudage modifié, car ceci pourrait changer le comportement de la biopsie de la bague coupante. Cependant, pour des raisons pécuniaires, des tubes à paroi mince ne seront pas utilisés, dû au fait que l’assemblage de la bague coupante ne pourrait résister à la pression exercée. Néanmoins, pour assurer la fonction des raccords, il est recommandé d’utiliser des bagues de renforcement.

Raccords à bague coupante 24° EN ISO 8434-1
Raccords à bague coupante 24° EN ISO 8434-1
Raccords à bague coupante 24° EN ISO 8434-1
Schneidringverschraubung EN ISO 8434-1
Schneidringverschraubung EN ISO 8434-1

Ensemble des raccords à cônes d’étanchéité

Les raccords coniques en acier inoxydable réglables à 24° conviennent pour les raccordements des raccords filetés selon DIN 3853 avec des cônes intérieurs.

Mode de fonctionnement:

L’écrou est monté sur le corps du raccord par un mouvement de rotation au moyen d’un joint. Le corps du raccord trouve donc sa forme finale entre deux sections transversales semi-circulaires des rainures radiales de l’écrou et du joint, et exécute donc une fonction de soutien véritable au raccord d’étanchéité.

L’action d’étanchéité est réalisée conformément à la norme DIN 3865, grâce au joint torique à 24° - Cône d’étanchéité d’étendue de 24° - et au cône intérieur du raccord fileté (Formulaire d’alésage W selon DIN 3861).

Raccords à cône d'étanchéité

Avantages du raccord:

  • Direction réglable par la rotation de l’écrou sur le corps du raccord
  • À visser habituellement pour des raccords à bagues coupantes spécialement conçus pour des raccords filetés selon DIN 3853
  • Léger changement de la coupe transversale
  • Montage simple et rapide par un élément de serrage à faible couple
  • Haute sécurité de fuite grâce au joint torique
  • Capacité de charge élevée en cas de fluctuations de pression et d’oscillations dans le système
  • Grande sécurité à l’arrachage due à la construction ajustée
Embouts à souder

Ensemble du soudage conique

En cas de raccord de soudage conique à 24°, les côtés des embouts du tube sont ajustés aux dimensions du tube usuel en fonction du diamètre et de l’épaisseur de la paroi. L’étanchéité entre le raccord et le soudage du raccord se doit au joint  torique qui est monté à 24° sur le cône d’embout de soudage. En serrant l’écrou, la soudure conique sera pressée avec le joint torique à 24° dans le corps du raccord.

page suivante